Qualité de l'air

 
Dijon métropole met tout en œuvre pour limiter la pollution atmosphérique, tram, écoquartier, réseau de chaleur. La réglementation impose l'élaboration d'un plan de protection de l'atmosphère qui concerne 15 communes de la métropole.

Préserver la qualité de l’air est l’affaire de tous !

En combinant tram, écoquartiers et réseau de chaleur, Dijon métropole souhaite atteindre concrètement les objectifs fixés par l'Union Européenne, les « 3 fois 20 » pour 2020.

  • réduire de 20% les émissions de gaz à effet de serre
  • augmenter de 20% l'efficacité énergétique
  • atteindre 20% d'énergies renouvelables dans notre mix énergétique

En matière de logement, dans ses grands équipements, du Zénith à la piscine olympique, du centre de tri des déchets aux Ateliers tram-bus, Dijon Métropole maximise le recours aux énergies renouvelables. Et pour réduire le recours aux énergies tout court, l'agglomération facilite les travaux visant à obtenir des économies d'énergie en matière d'habitat, elle soutient les Plans de Déplacements d'Entreprise, développe l'offre de transports en commun et favorise les modes de déplacements doux. Mais rien ne serait possible sans une participation active de ses habitants.

Le plan de protection de l'atmosphère de Dijon métropole

Dans les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la réglementation impose l'élaboration par l’État d'un Plan de Protection de l'Atmosphère (PPA). Un tel plan a pour objectif de définir des actions ayant pour but de réduire les émissions de polluants atmosphériques et de maintenir ou ramener dans la zone du PPA concerné les concentrations en polluants à des niveaux inférieurs aux normes fixées à l’article R. 221-1 du code de l’environnement.

Il concerne les quinze communes suivantes : Chenôve, Chevigny-Saint-Sauveur, Daix, Dijon, Fontaine-lès-Dijon, Longvic, Marsannay-la-Côte, Neuilly-lès-Dijon, Ouges, Perrigny-lès-Dijon, Plombières-lès-Dijon, Quetigny, Saint-Apollinaire, Sennecey-lès-Dijon et Talant.

Téléchargez le PPA de Dijon Métropole - Janvier 2014

Format : PDF Poids :6,35 Mo

télécharger

Téléchargez le PPA de Dijon Métropole Annexe - Janvier 2014

Format : PDF Poids :2,05 Mo

télécharger

Téléchargez le PPA de Dijon Métropole - Résumé non technique - Janvier 2014

Format : PDF Poids :2,13 Mo

télécharger

Téléchargez l'arrêté préfectoral portant approbation du PPA de Dijon Métropole - 6 mai 2014

Format : PDF Poids :87,23 ko

télécharger

Atmo Bourgogne-Franche-Comté

Ses missions : surveiller la qualité de l'air à l'aide de stations fixes de mesures ; étudier les phénomènes de la pollution atmosphérique afin d'améliorer les connaissances dans ce domaine ; prévenir la population de l'influence des comportements individuels sur notre qualité de l'air par l'intermédiaire de campagnes de vulgarisation ; informer le grand public sur la qualité de l'air et son évolution et alerter les autorités en cas de pics de pollution.

Les équipes Atmo Bourgogne-Franche-Comté se situe au :
76-78 avenue Victor Hugo – 21000 Dijon
Tél. 03 80 38 92 31
Fax. 03.80.36.22.17
Mail : contact@atmo-bfc.org
Le site :  www.atmo-bfc.org

Les principaux polluants de l’air que nous respirons proviennent généralement des transports routiers, du chauffage domestique et des industries. Une mauvaise conjoncture liée aux conditions atmosphériques peuvent aggraver la situation : un vent faible, un fort ensoleillement…Si la circulation automobile est dense, un pic de pollution peut être atteint. Les principaux polluants qui ont des effets préjudiciables sur notre santé et notre environnement sont les suivants :

  • le monoxyde de carbone (CO)
  • Il est essentiellement produit par les véhicules au ralenti, au dysfonctionnement des chaudières. Gaz toxique, il perturbe l’absorption de l’oxygène par l’organisme et provoque parfois des maux de tête et des nausées.
  • les particules PM10, dégagées par les véhicules diesel ainsi que par la sidérurgie et la cimenterie
  • Elles sont si petites qu’elles parviennent à s’immiscer profondément dans nos poumons et provoquent des irritations, allergies et sont cancérigènes.
  • les véhicules et le chauffage rejettent des particules d’oxydes d’azote (NOX)
  • Elles irritent la gorge et peuvent être à l’origine de crises d’asthme.
  • le dioxyde de souffre (SO2) produit par le chauffage et les industries.
  • l’ozone (O3) obtenu par la transformation des NOX et COV sous l’action du soleil.

Une application smartphone dédiée « Air To Go »

L’observatoire régional de la qualité de l’air Atmo Bourgogne Franche-Comté propose depuis avril 2019 une toute nouvelle application qualité de l’air pour son territoire, notamment celui de Dijon métropole, Air to Go, qui favorise des déplacements où l’air est de meilleur qualité. .

Plus concrètement, avec « Air to Go » il est possible à n’importe quel moment de :

Vérifier l’état de la qualité de l’air
A l’endroit où vous êtes ou en tout point du territoire, Air to Go vous donne l’ensemble des informations de la qualité de l’air du jour et du lendemain. L’application prend en compte 3 polluants réglementaires : le dioxyde d’azote, l’ozone et les particules fines.
Intégrer la qualité de l’air dans vos déplacements
Avec la distance et le temps, ajoutez un nouveau critère à vos déplacements : votre exposition à la pollution. Dotée d’un système GPS, l’application vous propose jusqu’à 3 itinéraires alternatifs lors de vos déplacements à pieds ou à vélo.
Être au bon endroit, au bon moment
Avec Air to Go, repérez toujours la zone la plus saine à proximité. Ainsi, vous avez le choix de respirer le meilleur air possible, en permanence.
Rester informé
Enregistrez vos lieux favoris et ceux de vos proches et restez informé de leur situation. Parfait pour anticiper une activité ou surveiller la qualité de l’air d’un endroit particulier, même à l’autre bout de la ville ou de la région.
L’application est disponible gratuitement sur les plateformes iOS et Android : https://www.airtogo.fr/

Réseaux de chaleur

Dijon métropole a déployé un réseau de chaleur sur toute la moitié Est de Dijon ; elle a rénové et interconnecté les réseaux de Chenôve et de Fontaine d'Ouche, et a mis en service deux chaufferies bois. Les avantages sont à la fois écologiques, donnant la part belle aux énergies renouvelables et réduisant les émissions de gaz à effet de serre, et économiques, avec un impact significatif sur la facture énergétique.

Territoire à énergie positive

Lauréate de l’appel à projets Territoire à énergie positive pour la croissance verte, Dijon métropole agit pour l’amélioration de l’éclairage public, l’éducation du grand public à l’environnement et réalise un audit énergétique de son patrimoine.