Débat sur les orientations budgétaires 2020

Le débat d’orientations budgétaires a permis de mettre en lumière la bonne gestion financière de la métropole. Dijon métropole affiche un budget particulièrement sain et fixe ses priorités pour 2020, en accord avec son projet métropolitain :

  • Dijon, métropole écologique : mise en place du projet « Dijon alimentation durable 2030 », développement des énergies renouvelables (création d’une station hydrogène, d’une ferme photovoltaïque…), gestion durable de l’eau (création d’une SEMOP qui aura pour objectifs de réduire les pertes sur le réseau d’eau potable, la réduction des déversements des eaux usées dans le milieu naturel, l’élimination des micro et nano déchets présents dans le rejet de la station d’épuration…), développement des modes de déplacements doux (pistes cyclables, achèvement du projet Prioribus…), montée en puissance du tri sélectif…;
  • Dijon, métropole des savoirs : poursuite de la construction du « campus métropolitain » avec l’accueil de deux écoles d’ingénieurs, un soutien accru à l’antenne de Sciences Po Paris, l’extension des locaux de l’ESIREM… ;
  • Dijon, métropole attractive : politique fiscale stable et compétitive pour les entreprises (taux d’imposition inchangés), aménagement de zones d’activités, soutien et dynamisation des filières (santé, agroalimentaire, numérique…), aides à l’immobilier d’entreprise… ;
  • Dijon, métropole de proximité : maintien d’une enveloppe d’investissement importante (de 10,5 M€ à 14 M€) pour les travaux en matière de voirie (éclairage public, trottoirs, propreté, espaces verts…), renforcement des moyens dédiés à la propreté urbaine, consolidation des effectifs en charge de la proximité…

≡ Pas augmenter des taux d’imposition en 2020 : 0% donc, tant en matière de fiscalité ménages qu’en matière de fiscalité économique.
≡ Maintien d’un niveau d’investissement important (entre 60 et 66 M€ en 2020) pour poursuivre la mise en œuvre du projet métropolitain.
≡ Désendettement de la métropole qui se poursuit avec un objectif de – 5 M€ pour 2020.

Pour rappel, Dijon métropole s’est désendettée en 5 ans d’environ - 70 M€.