Création d'un technopôle santé

La filière santé se renforce dans la métropole.

Dijon métropole a inscrit la filière santé, source de croissance et d’innovations, comme l’un des axes majeurs d’attractivité économique du territoire dans son projet métropolitain. Pour accompagner et renforcer son développement, Dijon métropole lance son Technopôle Santé.

Premier pôle industriel régional, la filière santé de la métropole dijonnaise compte plus de 4 000 emplois directs et une centaine d’entreprises pour un chiffre d’affaire consolidé de 1 200 M€. Les organismes de recherche et d’enseignement supérieur en santé comme le CHU Dijon-Bourgogne, le CGFL et l’Université de Bourgogne sont, avec l’industrie, les maillons essentiels de ce pôle d’excellence unique au bassin dijonnais.

Forte de la concentration des acteurs de cet écosystème sur son territoire, Dijon métropole a voté, lors du conseil métropolitain du 27 septembre 2018, la création d’un Technopôle Santé en partenariat avec les représentants des industries de santé, les acteurs académiques et hospitalo-universitaires. En fédérant tous les intervenants, en animant et en mettant en réseau les savoir-faire, il aura pour vocation de développer et promouvoir la filière santé afin de renforcer sa visibilité et son attractivité.

1ère étape : la signature de la convention fondatrice entre Dijon métropole, le CHU Dijon Bourgogne, le Centre Georges-François Leclerc, l’Université de Bourgogne et le Pôle BFCare (association qui fédère les industries du secteur des produits et services de santé).

Cette convention définit les principaux domaines de coopération entre les signataires pour contribuer à la structuration du Technopôle Santé et s’articule autour de 4 axes principaux :

  • Infrastructure pour accueillir les porteurs de projets et « décloisonner » la filière ;
  • Interface et accompagnement des porteurs de projets ;
  • Animation de l’écosystème santé ;
  • Promotion de l’écosystème santé.

Cette signature s’est déroulée ce jeudi 26 septembre 2019 à Dijon métropole en présence de François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropole, Patrick ALEXANDRE, président de Pôle BFCare, président de Crossject, Nadège BAILLE, directrice générale du CHU Dijon-Bourgogne, Alain BONNIN, président de l’Université de Bourgogne et Charles COUTANT, directeur général du Centre Georges-François Leclerc.

La filière santé de Dijon métropole en chiffres :

Secteur marchand
4 000 emplois
100 entreprises
1 200 M€ de CA consolidé
3 domaines d’activité principaux • chimie fine/ pharma / cosmétique • services & innovation en sciences de la vie • technologies médicales
20 % des emplois industriels du bassin d’emploi de Dijon Métropole

Acteurs hospitalo-universitaires et académiques - CHU Dijon-Bourgogne
590 M€ de budget
7 710 employés
1 773 lits
228 254 patients annuels
294 108 consultations
703 publications validées
13 pôles d’activités cliniques et médico-techniques

Centre Georges-François Leclerc (CGFL)
92 M€ de budget dont 10 % consacrés à la recherche
835 salariés dont 141 médecins et 84 personnes dédiées à la recherche
194 lits et places
22 448 patients par an

Université de Bourgogne
15 laboratoires et entités de recherche universitaires dans le secteur de la santé
3 axes thématiques appliqués : • Santé et ingénierie moléculaire • Apprentissage et santé • Photonique et matériaux avancés
900 enseignants-chercheurs, chercheurs et doctorants impliqués dans la recherche appliquée en santé
Presque 10 000 étudiants formés en sciences de la santé, sciences de la vie, sciences et techniques en 2018-2019
70 % des unités de recherche en santé évaluées A ou A+